Bâtiment existant dépourvu de plans ou des plans non à jour ?

Comme nous le disions sur la page Maquette 3D, il existe actuellement encore beaucoup de bâtiments déjà construits sans maquette préalablement constituée.

Elle va alors être créée pour ses futures évolutions ou également pour conserver la construction en archive.

Afin de créer au format numérique des constructions existantes, il existe plusieurs techniques de capture de la réalité ou numérisation de l’existant.


Capture par laser

Pour vos projets de réhabilitation, KATEM 3D travaille en partenariat avec une société de numérisation.

La société NUMERIBAT scanne les constructions existantes par LASERGRAMMETRIE (scanner laser terrestre).

Le document ainsi obtenu, appelé NUAGE DE POINTS, est « nettoyé ». Cela signifie que des zones inutiles vont être supprimées afin d’obtenir un fichier optimisé et exploitable.


Capture par photographies

Une autre technique de capture de l’existant consiste à prendre des milliers de photos afin  de créer via un logiciel de traitement d’images un nuage de points exploitable.

Cette manière de procéder est la photogrammétrie. L’entreprise STEPH DRONE SERVICES collabore avec Katem 3D pour certains projets.

Concrètement, cette technique peut être utilisée pour les extérieurs de construction ou les zones inaccessibles en plaçant un appareil photo sur un aéronef (drone).


Transfert de la capture

Cependant, le fichier est, en général, très lourd (des dizaines voire centaines de Go).

Katem 3D (ou autre intervenant) récupère le nuage de points selon différentes possibilités :

  • En direct
    1. copier directement sur un disque dur externe,
    2. cela nécessite la proximité du scan manager et de l’intervenant,
  • Plateformes collaboratives
    1. transférer le nuage de points complet via des plateformes gratuites générales (wetransfer, GrosFichiers, Dropbox, Google Drive…) ou spécialisées (KROQI …),
    2. transférer le nuage de points complet via des plateformes payantes (CINTOO, AxeoBIM, BIM&CO …) qui gère correctement le flux de données et propose différentes options,
    3. il est possible de fractionner le nuage en plusieurs parties (zones),


Création de la maquette numérique

La mission de KATEM 3D commence à ce moment là, elle :

  • récupère le nuage de points,

  • ouvre le gabarit dans le logiciel de conception Autodesk Revit,

  • insère le nuage de points avec orientation géographique,

  • définit les niveaux (RDC, étages, sous-sol ...) par calage avec le nuage de points

  • modélise la construction en se calant au plus juste sur le nuage de points,

  • renseigne les informations si nécessaires,

  • créé les plans de niveaux, les nomenclatures ...

  • contrôle la maquette sur Revit ou dans un viewer ifc (EVEBIM, BIMVISION ...)

  • transmet la maquette au client via les plateformes gratuites (en général c’est suffisant)

Après un long travail de rigueur et de précision, la MAQUETTE NUMERIQUE se dévoile enfin !